Problème technique euronext sur warrants certificats et turbos

Rédigé par zetrader - - 2 commentaires
Problème technique euronext : un problème récurrent chez euronext
Pour bien commencer la première séance de bourse de l'année 2010, euronext commence par un problème technique sur warrants, certificats et turbos warrants.
Tout d'abord j'ai vu un petit message chez mon broker dubus sur mes fenêtres de suivi des warrants vers 11h30 :
"pb technique euronext sur les warrants".
Je me suis demandé la nature de ce problème puis j'ai vu au bout d'un moment que des ordres au même cours (achat/vente) ne s'éxécutaient pas, la cotation ne se fait donc plus. j'ai ensuite vu un message chez mon broker binck :
"Dérangement NYSE Euronext: négociation sur les warrants, les certificats et les Turbos reprendra à 13h00
Chers Clients,
A cause d'un dérangement technique chez NYSE Euronext, la négociation sur les warrants, les certificats et les turbos n'est actuellement pas possible. Depuis 12h30, il est de nouveau possible d'introduire et d'annuler des ordres sur ces instruments. A partir 13h00, la négociation sera reprise. Cordialement,
L'équipe BinckBank"
Seulement voilà, il est 13h38 et le problème technique continue, cela fait plus de 2 heures que le problème technique est là, donc le message est déjà faux depuis un moment.
Ayant vu régulièrement ce genre de problème technique de la part d'euronext toucher en particulier les produits warrants et assimilés, je n'arrive pas à comprendre pourquoi année après année ce genre de problème technique euronext se répète en particulier sur les warrants ?
Est-ce que ce sont des produits si difficiles que ça à faire coter ?
Les problèmes techniques des années passées n'aident-ils pas à trouver des solutions pour résoudre plus rapidement les problèmes techniques des années suivantes (le problème technique dure depuis + de 2 heures) ?
Cela me laisse songeur cette répétition dans les problèmes techniques d'euronext.
Pour le moment, aucune heure de résolution du problème n'est indiquée (en dehors du message faussé de binck).
Que penser de ces problèmes techniques à répétition et de cette lenteur pour les résoudre ?
Au final, le problème technique a été résolu après environ 2 heures et demi perdues, mais les conséquences techniques ont duré pendant toute la séance bien que ça ne soit plus indiqué (par exemple des ordres que j'annulais n'étaient pas immédiatemment annulé, cela restait en cours malgré mon annulation, ce qui n'est pas très sécurisant sur des warrants volatiles).
Après avoir appelé, j'ai ainsi appris que le broker était obligé de les annuler à la main parce qu'ils n'avaient pas de retour euronext, donc ils devaient contacter euronext à chaque fois.
Ces problèmes techniques n'ont pas été sans conséquence sur mon portefeuille (l'émetteur aussi a aidé en modifiant brutalement la fourchette de cotation pour le même niveau du sous-jacent juste après la reprise de cotation.
Cela a eu pour conséquence une belle perte, que j'ai pu regagner dans les séances suivantes mais pour le principe c'est assez gênant de commencer l'année en subissant un problème technique couplé à une arnaque de l'émetteur (perte brutale de valeur du warrant en séance pour un même niveau du sous-jacent qu'avant le problème technique).
Parfois avec les warrants, je peux gagner là où je n'aurais pas gagné avec les futures, parfois c'est l'inverse, je perds là où je n'aurais pas perdu avec les futures.
Ce genre "d'accident" arrive rarement (et je fais en sorte que ça arrive le plus rarement possible), mais quand il arrive, cela me rappelle aussi pourquoi je ne veux pas miser beaucoup sur les warrants, c'est l'une des raisons pour lesquelles je n'augmenterais pas les mises sur les warrants : c'est trop risqué.


Il y a plusieurs risques (qui peuvent s'additionner) :

1) risque de marché (le risque du sens du marché, ce n'est pas toujours le plus dangereux en soi)

2) risque d'émetteur (réajustement de fourchettes en cours de séance, émetteur qui se barre quand il faut pas etc ...)

3) risque du broker (problèmes techniques, manque de réactivité, avec binck j'ai eu plusieurs fois des problèmes techniques ces derniers mois, certains sans conséquences, d'autres avec la conséquence d'un gain loupé voire une perte)

Tous ces risques font qu'il est très risqué (trop à mon goût) de miser beaucoup sur des warrants, une exposition trop grande peut compromettre la rentabilité du système, j'en ai bien conscience et c'est pour ça que je reste sur des mises de quelques milliers d'euros maximum sur des warrants (avec le levier c'est bien suffisant pour faire un bon gain ou une bonne perte).
C'est aussi une question de money management de ne pas trop miser sur des warrants, malgré une bonne claque suite aux risques 1, 2 et 3 (le tout se combine parfois, c'est là que ça peut faire le plus mal au portefeuille) le risque pris représente peu par rapport au capital global.
L'avantage d'une telle approche, c'est que mon outil de travail (le capital de trading) reste globalement préservé en cas de coup dur ponctuel, la perte n'est pas assez grosse pour amputer les possibilités habituelles de trades, les coups durs étant lissés dans le temps par une approche globalement positive, je peux ainsi rester positif en mensuel malgré ce genre de mésaventure.

Pierre ARIBAUT

2 commentaires

#1  - Jeepy a dit :

les warrants c'est de la daubasse, l'amf devrait interdire cette arnaque.

Répondre
#2  - zetrader a dit :

c'est clair qu'il y a pas de mal d'histoires pas nettes sur les warrants, les émetteurs de warrants sont pas toujours "réglo" mais avec une bonne technique de trading il y a moyen de s'en sortir positif.
Malgré une assez longue expérience sur les warrants (je négocie sur les warrants depuis 2002), comme tout le monde il m'arrive de tomber dans des pièges d'émetteur de warrants et d'y laisser parfois des plumes, mais malgré ça j'arrive à être positif dessus chaque année et même en mensuel la plupart du temps depuis 2002 (par exemple en ce début d'année 2010 ça fait + de 50 mois de site que mes mois de trading sont tous positifs).
Un bon money management et une bonne approche du ratio gain / risque est logiquement payant sur la durée.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot jmivy ?