Pause en bourse apres 9 ans de gains en bourse

Rédigé par zetrader - - 11 commentaires
Comme je l'évoquais dans mon dernier bilan tous comptes confondus hier soir, j'ai décidé fin octobre 2010 de m'accorder une pause d'au moins quelques mois par rapport à la bourse après 62 mois consécutifs de gains en bourse et les 9 dernières années en bourse toutes positives (2002 à 2010 inclus), en placant l'essentiel des capitaux et plus-values des comptes-titres sur une offre promotionnelle pendant quelques mois (de début novembre 2010 à fin janvier 2011), c'est donc une pause rémunérée pendant quelques mois, sauf opportunité exceptionnelle d'un bon rendement durable tous supports confondus (immobilier, actions), dans ce cas les fonds peuvent être retirés avant la fin de l'offre promotionnelle si nécessaire.
Le compte-titres binck bank reste ouvert, et le parrainage binck bank reste toujours valable et pourra me servir à avoir du stock d'ordres gratuits pour un éventuel retour en bourse en 2011, que ce soit en investissement ou trading.
De même pour le parrainage fortuneo et le parrainage ing direct qui restent valables.
Bilan et raisons de cette pause par rapport à la bourse :
Le bilan de ma progression est globalement bon jusqu'ici, depuis ma situation en 2002 après avoir progressé de plusieurs milliers de % en 9 ans de bourse, les intérêts composés font qu'annuellement désormais je peux espérer encaisser en intérêts annuels + de 100% de ce que j'avais tous comptes confondus en octobre 2002, un changement d'échelle donc, changement d'échelle qui n'aurait jamais été possible sans prendre des risques importants et faire fructifier le capital bien au-delà de l'inflation ou du rendement du cac 40 sur la période, dividendes inclus.
Cela, c'est le passé qui s'est globalement plutôt bien déroulé et n'est plus à faire, ce sont les perspectives futures qui m'intéressent, j'ai un capital qui a pas mal grossi et qui peut nécessiter de nouvelles approches dans la durée, à ce titre je souhaite prendre du recul (au moins quelques mois) sur ce que je compte faire dans les années à venir car le sujet est complexe dans les possibilités, les décisions qu'il est possible de prendre, c'est un sujet global.
Pour cela il m'est nécessaire de ne pas avoir la tête dans le guidon du court terme sur les marchés financiers, afin d'évaluer les possibilités et les décisions que je souhaite prendre pour les années à venir.
Le but sera de tirer un meilleur rendement global durable de ce nouveau capital acquis, sans trop augmenter la prise de risques globale à terme, difficile équation entre le rendement et le risque ainsi que le temps que cela demande en gestion pour obtenir le rendement en question.
Plusieurs pistes possibles avec un objectif de rendement entre 5% et 10% annuel sans que ça me prenne trop de temps :

1) M'engager dans de l'immobilier en France pour résidence principale et locatif dans un but de rendement supérieur, gestion personnelle pour gagner sur le rendement net de tout.

2) Même chose que le 1 mais dans un autre pays, moins cher, les paramètres peuvent changer pas mal selon l'endroit : coût de la résidence principale (immobilisation plus ou moins importante de capitaux), types de locations les plus appropriées, fiscalité qui en découle, le sujet mérite réflexion.

3) Investir dans des actions procurant de bons rendements, avec de bons business models et une valorisation correcte, donnant des perspectives potentielles de croissance, limitant ainsi le risque de perte en capital.

4) Changer ma technique de trading principale pour être adaptée à de plus gros capitaux, augmenter les engagements en trading et donc changer les supports financiers, afin de faire travailler plus de capital, le rendement global peut être moindre en % que mes petits coups sur les warrants (petites mises, gros % de gains), mais si la rentabilité globale est là, avec un moindre % cela pourrait représenter un gain supérieur au final, mais cela augmente l'exposition et donc les risques portent sur davantage de capitaux, et si cela fonctionne, c'est à dire que le surcroit de risques pris paye, la fiscalité sera elle aussi augmentée, c'est donc à étudier sérieusement pour savoir si l'enjeu en vaut la chandelle avec ce qui reste au final dans la poche après le surcroit de taxes et frais, l'impact de l'évolution de la fiscalité en 2011 sera aussi à prendre en compte.

Il y a aussi d'autres pistes de réflexions, je ne vais pas énumérer ici tout ce qu'on peut envisager de faire avec du capital et du temps disponible, la question n'est pas ce qu'on peut faire mais ce qu'il y a de mieux à faire dans mon cas, je n'ai donc pas tranché pour le moment, c'est un sujet complexe.
En fonction de mes aspirations et des opportunités, je vais sans doute prendre des décisions importantes dans les mois à venir.
Pour être étudié sérieusement sur les avantages/inconvénients et essayer de choisir la meilleure option globale, j'ai besoin de recul et de temps, de réflexion, pour bien étudier chaque option dans tous ses aspects.
Bon je vais aussi essayer de m'accorder un peu de temps libre, loin de la crise, du cac 40, des comptes de résultats ... (mince, mais où ai-je pu entendre cela ? ;) ) cela va me faire du bien de ne pas passer l'essentiel de mes journées à suivre des cours.
Merci pour vos messages et commentaires, je vous remercie de m'avoir lu jusqu'ici ;)
Bons trades ou bons investissements à vous, vos commentaires et suggestions sont les bienvenus :)
Peut-être à 2011 en bourse, qui sait ^^

CULTURE CLUB-LOVE IS LOVE por pierrot77
Pierre Aribaut - Zetrader

11 commentaires

#1  - Lottie a dit :

Ca m'a l'air d'être une sage décision ! Félicitations pour le parcours en tout cas, c'est une étape importante de se dire que l'on recherche désormais du 5% à 10% sur l'ensemble du patrimoine. Si tu as envie de discuter de certaines idées tu sais où me joindre...
Au plaisir smile
PS : dans les comptes tu as sans doute oublié les revenus de pub accumulés mais non encore réglés smile

Répondre
#2  - zetrader a dit :

@Lottie :
Merci lottie smile j'avoue plutôt viser vers les 10% que les 5%, dans tous les cas, ça implique des prises de risques (à répartir) et au minimum un peu de gestion, j'en suis bien conscient. there's no free lunch : un surplus de rendement se paye par du temps en optimisation et des risques, mais c'est une fourchette de rendement où on peut trouver un niveau de risques encore raisonnable sur le moyen / long terme sans que ça prenne trop de temps.
Avec plaisir pour discuter, je vais avoir plus de temps, on pourra peut-être se voir au parc un de ces 4 ^^
P.S : oui mais comme l'indique le tableau bilan récapitulatif c'est une "photo" du bilan au jour J, hors dépenses (et recettes) à venir, je vais certes me faire créditer en fin de mois les revenus de pubs du mois dernier, mais je serais débité aussi de ma part de loyer et de taxe d'habitation, donc entre l'un et l'autre ça aura pas vraiment progressé, entre le crédit de la pub google et la capitalisation des intérêts d'ici la fin de mois et les débits, ça devrait rester aux alentours des 184 000 euros, mais bon c'est déjà pas mal que ça puisse se maintenir en faisant pas grand chose voire que ça progresse un peu après dépenses des rentes, c'est la définition du rentier, dépenser les intérêts voire un peu moins smile Il faut que j'arrive à trouver mes placements durables pour pouvoir dégager un revenu durable qui permet de vivre tout en ayant pas mal de temps libre.

Répondre
#3  - Sylvain a dit :

T''as bien raison devrait pas se passer grand chose d'ici 2011. Profite !

Répondre
#4  - zetrader a dit :

@Sylvain :
tu m'étonnes, hier soir après la cloture US j'ai vu le graphique intraday du DJ, je me demandais comment ils faisaient pour faire des séances aussi "plates" pendant des heures, le graphiques est impressionnant de "platitude".
http://zetrader.fr/images/dow-jones-super-stable-pendant-des-heures-18-novembre-2010.jpg
Peut-être que c'est lié aux robots de trading, qui n'arrêtent pas de micro-trader dans un sens puis dans l'autre, annuler et replacer tout le temps leurs ordres à la milliseconde ... j'ai bien l'impression que les marchés ont changé ces derniers mois :
- du trading range de plus en plus serré
- des volumes faibles depuis un moment
- beaucoup de petits contrepieds, mais dans l'ensemble peu de volatilité en intraday et pas de réel gros mouvement, pas de vraie tendance

Est-ce que ces changement sont liés à l'augmentation du nombre d'automates de trading et de leur micro-trading ? Puisqu'ils font maintenant la majorité des volumes en intraday, j'imagine que ça doit jouer.

Répondre
#5  - Sylvain a dit :

Disons que j'ai la vague impression que les algos vont verrouiller le marché au moins jusqu'à la fin de l'année pour les habillages...

Répondre
#6  - Patricius a dit :

Bon repos Pierre ... Je me suis lancé sur l'Or, une intuition pour les deux prochaines années ... A+

Répondre
#7  - zetrader a dit :

@Patricius :
Merci smile tu penses vraiment que l'or va bcp grimper dans les 2 ans à venir ? C'est déjà beaucoup monté, et je ne sais pas si tu as remarqué mais ces derniers mois dans sa valeur en euros, ça ne grimpe plus trop, la "hausse de l'or" (comme la "hausse" des marchés actions US supérieur au cac 40 mais avec des actions cotés en dollars avec un dollar qui rechute, un effet devises pouvant expliquer une "hausse" artificielle pour rester à la même valeur) c'est surtout le dollar qui rechute bien ces derniers mois en fait, quand tu regardes la cotation de l'or en euro, c'est beaucoup moins net sur ces derniers mois.
Il ne faudrait pas que la "hausse de l'or" dans les 2 ans à venir soit surtout du à une chute du dollar face aux autres devises, le gold étant coté en dollars, rapporté en euros dans ce cas on aurait pas grand chose à y gagner.
Est-ce que tu penses que l'or va s'apprécier aussi face à l'euro dans les 2 ans à venir ?

Répondre
#8  - Patricius a dit :

Salut Pierre,

Comme je te l'ai dis, j'évoque une intuition ... C'est plus mes tripes qui me parlent. Mais il a aussi une situation générale dans laquelle tout le monde se porte sur l'or. L'or monte comme un fou aussi bien en rapport avec la devise américaine que la monnaie européenne.

Je pense que les deux facteurs qui pousseront l'Or vers 2000 voir 2300 $ à l l'horizon 2 ans sont d'abord une tendance globale sur les métaux précieux comme tu dis. Mais aussi une "Fly to Quality" en période périodes de grandes guerres monétaires et de concurrence accrue entre les grands espaces continentaux.

Je vois bien que L'EUROGOLD est plus faible que le GOLDà cause de la baisse du dollar ... Mais même l'Eurogold est très fort, et je suis passé acheteur sur GOLD parce qu'il ne m'est pas possible d'investir sur l'EUROGOLD.

Je compte m'y prendre avec prudence pour acheter de l'OR, d'abord en petites quantités avec peu de risque, Puis si la force de l'or est confirmé j'achète plus gros .... Je fais cela à cause de l'effet levier monstre sur cette matière première .... Pour un compte dédié à l'Or de 200 €, je suis long de 0,1, la marge est de 198.3 €, la Pv latente est de 53 % en 3 jours sur un mouvement de seulement 16 $.

Donc il faut être très prudent avec les matières premières en général mais en particulieri avec l'or.

Répondre
#9  - Philippe a dit :

moi, my friends, je tenterais plutôt des coups sur les métaux non précieux ...

Répondre
#10  - Patricius a dit :

Il y a une solution à tes problèmes de devises entre l'euogold et le gold, pierre, je viens de me couvrir sur l'EURUS pour ne pas avoir à pâtir d'une baisse du dollar ... Si mon plan se déroule sans accros c'est un Eurus à 1,95 qui est possible .... T'imagine le délire ?

Répondre
#11  - Assistance informatique a dit :

Entièrement d'accord !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot lkik ?