Olivier Delamarche 31 août 2012 bfm les experts de l'économie

Rédigé par zetrader - - Aucun commentaire
Olivier Delamarche interviewé dans la dernière émission des experts de l'économie de Bfm Business :

partie 2/4 (partie où à un moment où Delamarche parle des conséquences à venir de l'émission excessive de monnaie des banques centrales, un intervenant évoque l'histoire de France, un défaut de paiement de la France qui a eu lieu avec les assignats en 1793*) :

partie 3/4

partie 4/4

Bonne visualisation :)

*Sur les assignats, extraits de wikipédia :
"L'assignat était une monnaie sous la Révolution française.
Avec le Système de Law, l'assignat est la seconde expérience de monnaie fiduciaire en France au XVIIIe siècle : les deux se soldèrent par un échec retentissant.
À l'origine, il s'agissait d'un titre d'emprunt émis par le Trésor en 1789, dont la valeur est assignée sur les biens nationaux. Les assignats deviennent une monnaie en 1791, dont la valeur est le plus souvent comprise entre 2 et 30 sols, et les assemblées révolutionnaires multiplient les émissions, qui entraînent une forte inflation. Le cours légal des assignats est supprimé en 1797."
(...)
"Le 17 avril 1790, l'assignat est transformé en un papier-monnaie : il a donc cours forcé. Et l'État, toujours à court de liquidités, l'utilise pour toutes ses dépenses courantes. La machine s'emballe... L'État ne détruit pas les assignats qu'il récupère ; pire, il imprime plus d'assignats que la valeur réelle des biens nationaux. Jacques Necker, alors ministre des Finances, résolument contre la transformation de l'assignat en papier-monnaie, donne sa démission en septembre.
L'assignat perd 60 % de sa valeur de 1790 à 1793."

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot ileb ?