Money management : raisonnement par unite de capital

Rédigé par zetrader - - 5 commentaires
Voici un message sur le forum finance fr.misc.finance où une personne a fait environ plus 100% en 6 mois environ sur quelques valeurs.
Un pourcentage à relativiser, car c'est sur un petit capital.
Copier-coller du message initial ainsi que ma réponse plus bas.
Le message initial :
Groupes de discussion : fr.misc.finance
De : "ast"
Date : Wed, 16 Sep 2009 12:59:57 +0200
Date/heure locale : Mer 16 sep 2009 12:59
Objet : 100%
Mon portefeuille investi le 24 février vient de franchir la barre des 100%. Belle performance !

Ma réponse en forum finance à ast en septembre 2009 :
Bravo ast !
Cela dit il faut relativiser cette performance au capital investi et au capital global, +100% ou davantage je l'ai fait plusieurs fois sur des petites mises.
Par exemple en juillet 2009, j'ai acheté une petite valeur, j'ai vendu plus d'un mois après, à +100%.
Donc sur cette petite valeur, en un peu plus d'un mois, j'ai fait +100% (vendu, réalisé donc).
Pour autant ces +100% sont à relativiser, puisque j'ai investi 2000 euros sur cette valeur, j'ai donc fait doubler 2000 euros d'investissement.
Par rapport à mon patrimoine global d'environ 160 000 euros en juillet 2009, ça fait moins de 2% de plus-values.
Pourquoi j'ai misé peu dessus ? Question de risque sur valeur et money management global.
C'était un coup risqué, une petite valeur pas hyper liquide, donc je mise peu.
Plusieurs raisons dans la gestion du risque et la gestion des capitaux (money management) :
- Si je mise 2000 euros dessus et que finalement je sors avec 500 ou 1000 euros de perte, cela m'aurait embêté, mais ça n'aurait pas été dramatique à l'échelle des 160 000 euros.
- Si je mise 160 000 euros et que je sors avec 40 000 euros ou 80 000 euros de perte, là c'est dramatique au niveau gestion du capital global.
- Si je mise 2000 euros, le problème de la liquidité est moindre qu'avec 160 000 euros, mes chances de rester "collé" sont bien moins grandes.
- Vu la liquidité de l'action, les 160 000 euros représentent une somme énorme à faire passer, supérieure au volume de plusieurs journées d'échange sur l'action, le risque de liquidité apparait donc clairement.

D'ailleurs là où 4 000 euros ont pu passer à la vente, 10 000 euros ou 20 000 euros auraient probablement pu passer (mais ça on le sait après coup, pas avant) mais pas 320 000 euros.

Je suppose que pour toi c'est pareil, tu n'as pas tout misé en bourse, et peut-être pas toutes les liquidités de ton compte-titres.

Pour autant, pour une somme que j'étais prêt à risquer, je ne voyais pas meilleure opportunité pour 2000 euros à miser.
Probablement que tu as fait le même raisonnement en février, pour la somme que tu étais prêt à risquer.
Je raisonne globalement, en risque par rapport au capital global (comme finesse mon but est avant tout de ne pas perdre, et de continuer à progresser globalement, avoir un bilan positif global) et aussi par unité de capital.
Comme illustration du raisonnement par unité de capital, j'avais ouvert un compte clickoptions avec 150 euros en 2006.
150 euros c'était peu par rapport à mon capital global en 2006 (j'avais environ 80/85 000 euros de patrimoine global au moment de cette ouverture de compte), pourquoi je l'ai ouvert ?
Parce que j'ai fait mes calculs, en placement sûr pour ces 150 euros investis je ne pouvais pas avoir meilleur rendement ailleurs.
Je dis en placement sûr parce que j'ai fait qu'un seul petit trade chez clickoptions, trade gagnant de 2 euros avec une mise de 60 euros environ, mais le but n'était pas là, le but de ce trade c'était de pouvoir parrainer à mon tour, j'ai eu 50 euros de bienvenue en me faisant parrainer, et j'ai eu plusieurs fois ensuite 50 euros de bienvenue, sur les 150 euros de mise initiale, cela sans risque sur ce capital.
Sur 150 euros de mise, j'ai ainsi gagné plusieurs centaines d'euros sans prendre de risques, soit un gain de quelques centaines de % sans risque !
Sans risque sur le capital, connais-tu un meilleur placement pour 150 euros ?
Moi à priori, non, c'est la raison pour laquelle je l'avais fait.
Ils ont vu mon manège de ne faire que parrainer chez eux, ils ont du se rendre compte que j'en avais rien à faire de leurs tapéo tapéba bornéo etc ... puisque je ne faisais aucune transaction chez eux, et ils ne veulent pas qu'on fasse de la pub pour eux publiquement, même si ça leur rapporte des clients, d'où la cloture de compte et l'arrêt de cette activité de parrainage pour clickoptions.
Mais ça a quand même été positif de quelques centaines de % pour seulement 150 euros investis, c'est plus que le livret ou tout placement sécurisé pour la somme investie, ça me demandait juste de répondre à des mails pour parrainer des gens, ce qui n'est pas bien difficile.
C'est ça mon raisonnement par unité de capital : "pour cette partie de capital, où puis-je avoir le meilleur rendement par rapport au risque ?"

Pierre Aribaut - Zetrader

5 commentaires

#1  - zetrader a dit :

Ce pourcentage a d'ailleurs probablement diminué puisque cette surperformance temporaire était surtout liée à la très forte hausse globale des marchés entre mars 2009 et septembre 2009, depuis les marchés ont un peu rechuté, ce qui fait qu'entre septembre 2009 et février 2010 ce portefeuille d'investissement très offensif a probablement fait 0% voire du rouge, cela relativise petit à petit la surperformance temporaire.

Répondre
#2  - Del Peche a dit :

la personne que vous citez a pu vendre ses titres en janvier avec le retournement prévisible des indices, si c'était mon portefeuille j'aurais tout vendu en janvier pour sécuriser la surperformance.

Répondre
#3  - zetrader a dit :

@Del Peche :
Bonjour, pour ce que j'en sais cette personne a gardé ses titres en portefeuille et s'étonne actuellement de la rechute des marchés wink

Répondre
#4  - Faire des économies a dit :

Merci pour cet article !

Répondre
#5  - zetrader a dit :

@Faire des économies :
De rien wink

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot vcdu ?